L’ARBRE DU VOYAGEUR
VSOP


Rhum Vieux Agricole
AOC Martinique

PRÉSENTATION : 

- Saint Pierre de Martinique à la fin du siècle dernier : un paradis tropical, baie lumineuse et lisse dont « l’eau est plus lisse que la pulpe d’un songe » comme l’écrit le poète Saint-John Perse.

Au pied de la Montagne Pelée, enserré dans l’écrin d’une végétation luxuriante, Saint-Pierre est alors la capitale des Antilles : 30 000 habitants, dont le théâtre immense atteste encore de l’importance. Le Peintre Gauguin en visite à Saint-Pierre, séduit par la beauté des lieux y séjourna presque un an.

- Le 8 Mai 1902, c’est l’enfer avec l’éruption de la Montagne Pelée : 30 000 morts. Un seul survivant : un clochard que son état d’ébriété avait fait jeter au cachot et que sauva l’épaisseur des murs. L’élite des Antilles est anéantie. De cette ville éblouissante, il ne reste que cendres.

Victor DEPAZ a quinze ans et comme beaucoup de jeunes « Békés » fait ses études à Bordeaux. Sept ans plus tard, il revient en pèlerinage à Saint Pierre, et pleure sur les ruines du Château PERINEL, où il est né. Il ne partira plus.

Comme par défi, il achète l’habitation « La Montagne » sur les flancs mêmes de la Montagne Pelée.

En choisissant de revenir à Saint Pierre, il renoue avec ses racines familiales, en choisissant de racheter l’habitation « La Montagne » il renoue avec les racines mêmes de l’histoire , puisque premier établissement sucrier et rhumier de l’île, elle fut la première propriété de Jacques du Parquet, neveu de d’Esnambuc qui avait pris possession de l’île de la Martinique au nom du Roi de France.

L’un des secrets des Rhums DEPAZ tient à la qualité exceptionnelle de l’eau nécessaire à l’imbibition de la canne avant distillation, et indispensable après, pour ramener le rhum agricole à son degré de consommation. Les flancs du Volcan donnent naissance à l’eau la plus pure de l’île : c’est la source de la Goyave qui alimente la distillerie.

Le Rhum Agricole Plantation de la Montagne Pelée doit sa réputation à son terroir unique, à la fraîcheur de ses cannes, la pureté de l’eau et ses traditions de qualité de distillation et de vieillissement.

ORIGINE : Distillerie DEPAZ – Martinique

TERROIR : les flancs de la Montagne Pelée, fertilisés par l’éruption du volcan en 1902. Les champs de cannes entourent la distillerie, ce qui assure une récolte d’une grande fraîcheur.

PURETÉ DE L'EAU : c’est la source de la Goyave qui alimente la distillerie, l’eau la plus pure de l’île.

ROBE : blonde, brillante.

NEZ : floral, tout en finesse, avec une pointe de cèdre et d’agrumes, notes d’amandes grillées, un profil sobre et rigoureux.

BOUCHE : élégante et douce, confirmation des arômes d’agrumes, d’épices et d’ambre, longue persistance.

CONSEILS DU SOMMELIER : ce rhum s’accommodera aussi bien en « Ti-punch vieux » d’un apéritif convivial, que de desserts festifs au chocolat et aux noix. Il se déguste pur à la fin d’un repas dans un verre « tulipe ». Les amateurs de cigares l’apprécieront sur un Havane ou un Honduras.

En bouteille cognaçaise de 70 cl, en étui rond individuel. 3100 exemplaires mis en bouteille en octobre 2004 à la Martinique. L’étiquette reprend de manière épurée les palmes de l’Arbre du Voyageur sur fond ivoire.


Chantal Comte



Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures

Entrez votre date de naissance